Assemblée Celtique

Portail du Monde Celte / Celtic World Portal
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tarvos Trigaranos

Aller en bas 
AuteurMessage
Lailoken

avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Tarvos Trigaranos   Mer 9 Juin - 19:26

J'ai ouï cette légende des origines dans une chanson d'un groupe que j'affectionne tout particulièrement. les protagonistes, je le pense, vous sont connus, mais jamais je n'avais entendu parler de ce conte. On m'a assuré qu'il est une création du groupe, mais je vous le soumet au cas où votre avis serait différent...

Il y a bien longtemps, la Terre était vide de toute vie. Les éléments s'affrontaient violemment, dans un déluge de feu et de roches.
De cet enfer chaotique, désert et stérile, surgit un Taureau Doré. Tarvos Trigaranos était le plus beau Taureau jamais vu : ses cornes d'argent luisaient sous les éclairs, son corps aux reflets de bronze était parcouru de puissants muscles. Sur son large dos se posaient trois grues, aussi blanches que le ciel était noir. Ces trois déesses immaculées étaient les gardiennes du divin bovidé.
Tarvos partit dans un long galop, qui l'amena sur tous les continents. Et partout où il passait, les feux du ciel s'éteignaient, des arbres se dressaient peu à peu, l'herbe poussait sous ses sabots. La Terre fut plongée dans un premier et magnifique printemps. Le roulement sourd de Taranis s'estompa, et l'astre de Lug brilla bientôt dans les cieux purs, inondant la Terre de sa bienfaisante clarté.
Dans cette verdure au faite de sa puissance, Tarvos était au mieux : jour et nuit il galopait dans les plaines verdoyantes, sentant avec ses grues la douce fragrance de la vie renaissante. Dans le nouvel été qui surgit des feuilles, il s'épanouissait. Bientôt, des animaux vinrent paitre dans l'ombre des hauts chênes et des élégants bouleaux.
Mais cet bel été ne devait pas durer. Le bouillant Esus, maître de la Nature et de la Chasse, en voulait à Tarvos. ( Ici la chanson est imprécise, je ne sais pas si c'est son instinct de chasseur ou une quelconque jalousie qui le poussa contre le Taureau.)
Prenant sa grande cognée qui faisait ployer tous ses adversaires, il monta sur le sanglier son emblème et descendit dans la forêt nouvelle.
A l'approche de cette menace divine, les trois grues s'envolèrent, affolées. Et Tarvos comprit son danger. Prenant le galop, il s'enfuit, courant de toutes ses forces, pour échapper au puissant Esus. Sous ses sabots d'airan, ce n'était plus l'herbe qui poussait. Son pas écrasait les feuilles mortes, les arbres à son passage se desséchaient, se parant d'un crépusculaire rouge sang. L'automne était le venu, le premier qu'eut connu la Terre. Le cerf se lamentait dans les forêts mourantes.
Esus était un chasseur infatigable. Au faite de l'automne, il accula Tarvos dans une clairière. Les trois grues se posèrent sur le dos du Taureau. L'affrontement final était venu.
Dans la lumière déclinante du crépuscule, le fer et la corne se frappèrent en de grands éclats. Les deux Dieux rivalisaient de force et d'adresse. Mais le destin du Taureau était scellé. L'épée d'Esus s'enfonça profondément dans son poitrail, le jetant à terre.
Sa chasse achevée, le Dieu des Forêts retourna dans ses bois profonds. Sur le cadavre du Taureau Doré, trois grues se posèrent, attrapant au passage une goutte de sang de Tarvos. Dans trois mois, viendrait le temps où ces gouttes réunies formeraient un nouveau Taureau, qui ferait naître le Printemps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eithne

avatar

Nombre de messages : 1995
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mer 9 Juin - 21:58

Merci pour cette belle légende, je ne connais pas le groupe, mais je pense que j'irai faire un tour sur le net pour découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nienna.leralonde.free.fr/
Danièle

avatar

Nombre de messages : 3715
Age : 72
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mer 9 Juin - 23:07

Peut-être maître Budoc pourrait-il chercher dans ses livres imprimés et nous dire si cette légende est ou non une création...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surlesentierdesfees.over-blog.com/
Lailoken

avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mer 9 Juin - 23:16

Citation :
Merci pour cette belle légende, je ne connais pas le groupe, mais je pense que j'irai faire un tour sur le net pour découvrir.

Je vais t'épargner quelques secondes de recherche^^
Le groupe a nom Eluveitie, c'est une formation du courant Celtic Metal, si tu es adepte ( si non, c'est une occasion de le découvrir!)
C'est un groupe que j'affectionne particulièrement, de par son habileté à recréer d'anciennes atmosphères qui me rendent nostalgiques, et de par la place grandissante qu'il donne aux instruments folkloriques, ce que la plupart des groupes ne font pas Wink

Si j'en crois dame Danièle, maître Budoc est le sage de cette communauté ... je me rendrais donc à son jugement !


Dernière édition par Lailoken le Ven 11 Juin - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eithne

avatar

Nombre de messages : 1995
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mer 9 Juin - 23:20

Budoc... notre grand druide et sage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nienna.leralonde.free.fr/
Danièle

avatar

Nombre de messages : 3715
Age : 72
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mer 9 Juin - 23:21

Maître Budoc puise sa sagesse dans un délicieux nectar qui a nom muscadet, et donc, comme tout jugement de sage, ses oracles doivent être interprêtés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surlesentierdesfees.over-blog.com/
Lailoken

avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Mer 9 Juin - 23:50

Je vois, une sorte de divination par la liqueur^^
Si la liqueur parle, je l'écouterai donc!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Budoc
Site admin
avatar

Nombre de messages : 4016
Age : 63
Localisation : Penmarc'h / Bruxelles
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 10 Juin - 19:13

Quelle responsabilité me donnez vous ?

Pour ma sagesse, on en reparlera !!! Twisted Evil

Pour en revenir à cette magnifique légende, je ne la connais pas !
Elle est bien tournée, bien étudiée et formulée de façon poétique. Elle ne ressemble en rien aux légendes bretonnes ou ardennaises mais je pense que le choix du "taureau" n'est pas innocent. Si je devais en chercher l'origine, je me dirigerais naturellement vers l'Espagne mais je reste persuadé qu'il s'agit d'une "nouvelle" légende (ce qui ne gâche rien )

_________________
Qui oublie ses racines, perd une part de son âme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://assemblee-celtique.forumactif.org/forum.htm
Lailoken

avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 10 Juin - 19:30

Merci pour votre analyse maître Budoc! J'attends avec impatience que les recherches portent (ou non) leurs fruits, et de savoir si nous devons cette légende à nos chers ancêtres ... ou à une fertile imagination moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lailoken

avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Jeu 10 Juin - 21:17

Je fais remonter le sujet: voici ce que dit mon dico celtique :

"Gaule
Le Taureau aux Trois Grues représente l'alliance des forces telluriques et de la connaissance; divinité très fréquemment représentée sur l'ensemble du territoire gaulois, ses trois grues deviennent trois cornes représentant les trois phases de la Lune"

C'est donc une divinité connue. Après, le groupe a-t-il inventé ou part-il d'une légende approchante, ou bien mixe-t-il deux légendes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Budoc
Site admin
avatar

Nombre de messages : 4016
Age : 63
Localisation : Penmarc'h / Bruxelles
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Ven 11 Juin - 0:25

Bonne lecture !



-->
http://www.maryjones.us/jce/tarvostrigaranos.html



Tarvos Trigaranos Tarvos Trigaranos
"The Bull and the Three Cranes" «Le taureau et le trois grues"

On the Sailors' Pillar of Notre Dame (ca. 17 CE) are reliefs depicting two scenes: the first being the Gallic god Esus cutting branches off a tree; the second being a bull with three cranes on his back, standing by a tree. Sur le Sailors 'pilier de Notre-Dame (environ 17 CE) sont reliefs représentant deux scènes: la première étant le dieu gaulois Esus coupant des branches d'un arbre, le second étant un taureau de trois grues sur le dos, debout près d'un arbre. The two reliefs are inscribed "ESVS" and "TARVOSTRIGARANOS". Les deux reliefs sont inscrits "ESVS" et "TARVOSTRIGARANOS". There is also a third relief of a horned god, called Cernunnos (inscribed "ERNENOS"), and a relief of Smertios, a god holding a club, about to kill a snake. Il ya aussi un soulagement tiers d'un dieu cornu, appelé Cernunnos (portant l'inscription «ERNENOS"), et un soulagement de la Smertios, un dieu tenant une massue, sur le point de tuer un serpent. Aside from these, there are also reliefs of Vulcan, Jupiter, and Mars. En dehors de ceux-ci, il ya aussi des reliefs de Vulcain, Jupiter et Mars.

A similar relief was found in Treves, wherein Esus is again cutting at a tree, which has three birds and the head of a bull sitting in its branches. Un relief semblable a été trouvée dans Trêves, où Esus est de nouveau la coupe à un arbre, qui a trois oiseaux et la tête d'un taureau assis dans ses branches. There is no apperance of Cernunnos or the other gods, however. Il n'y a aucune apparence de Cernunnos ou les autres dieux, cependant. The meaning of these scenes has puzzled scholars. La signification de ces scènes a intrigué les chercheurs.

The god Esus is refered to in only one other place, the Pharsalia of Lucan: Le dieu Esus est fait référence dans un seul endroit, la Pharsale de Lucain:

And those who pacify with blood accursed Et ceux qui pacifier avec du sang maudit
Savage Teutates, Hesus' horrid shrines, Savage Teutatès, sanctuaires horrible Hesus,
And Taranis' altars cruel as were those Et Taranis "autels cruels comme ceux
Loved by Diana, goddess of the north Cœur par Diane, la déesse du nord
Later commentary (9th c. CE) identifies Esus with either Mars or Mercury, and say that his victims were hung on a tree and bled to death. Ultérieure commentaire (9 ch CE) identifie Esus soit avec Mars ou Mercure, et dire que ses victimes étaient accrochées à un arbre et a saigné à mort. Now, while I am not discounting that the Celts practiced human sacrifice (they certainly did), there may be other symbolism at work here. Or, si je ne suis pas d'actualisation que les Celtes pratiquaient les sacrifices humains (ils n'ont certainement), il peut y avoir d'autres symboles à l'œuvre ici.
The only other two surviving depiction of Cernunnos is on the Gundestrup Cauldron, and a relief in Reims, which shows him flanked by "Mercury" and "Apollo". La seule représentation d'autres survivants deux de Cernunnos est sur le chaudron de Gundestrup, et un relief à Reims, qui lui montre flanqué de «Mercure» et «Apollo». The cauldron panel is significant, as there are some similarities between the pillar and the cauldron. Le panneau de chaudron est importante, car il ya certaines similitudes entre le pilier et le chaudron. As for "Mercury" and "Apollo", these would likely have been the Gallic gods Esus (or possibly Lugus) and Maponos (or Belenus). Quant à "Mercury" et "Apollo", ces aurait probablement été le gaulois Esus dieux (ou éventuellement Lugus) et Maponos (ou Belenus).

First, let's look at the relief of "TARVOSTRIGARANOS"--we have a tree, a bull, and three cranes. Tout d'abord, penchons-nous sur le soulagement de la "TARVOSTRIGARANOS" - nous avons un arbre, un taureau, et de trois grues. What would these have represented to the Celts? Qu'est-ce que ceux-ci ont représenté pour les Celtes? First, the tree was revered by the Celts, and it was in groves that the druids would worship. Tout d'abord, l'arbre était vénéré par les Celtes, et il était dans les plantations que les druides ne culte. The word druid may be derived from the word drus--oak in Greek, but similar to the modern Irish word duir. Le druide mot peut être dérivé du mot Drus - chêne en grec, mais semblable à la Duir mot irlandais moderne. The tree is a symbol of life--apple trees are associated with Myrddin, Manannan and Avalon, all of the Otherworld. L'arbre est un symbole de la vie - pommiers sont associés à Myrddin, Manannan et Avalon, tous de l'Autre. The tree may have had a similar role to that of the Germanic Yggdrasil--the World Tree, the axis of the world. L'arbre peut avoir eu un rôle semblable à celui de l'Yggdrasil germaniques - l'Arbre du Monde, l'axe du monde.

The three cranes have analogues to other groupings of birds. Les trois grues sont analogues à d'autres groupes d'oiseaux. In Welsh myth there are the three birds of Rhiannon, mother of Pryderi, and identifiable with the goddesses Macha and Epona, as well as Modron, mother of Mabon. Dans le mythe gallois, il ya les trois oiseaux de Rhiannon, mère de Pryderi, et identifiable avec les déesses et Macha Epona, ainsi que Modron, mère de Mabon. Rhiannon's birds were sent to show the seven survivors of Prydein the way to the Otherworld. Rhiannon oiseaux ont été envoyés pour montrer les sept survivants de Prydein le chemin de l'Autre. Then in Irish myth there are the three sisters Morrigan, Macha (who is often equated with Rhiannon), and Badb, who appear as ravens on the battlefield. Ensuite, dans le mythe irlandais, il ya les trois sœurs Morrigan, Macha (qui est souvent assimilée à Rhiannon), et Badb, qui apparaissent comme des corbeaux sur le champ de bataille. It can then be assumed that the three cranes are the three birds of a powerful goddess, queen of battle, but also mother of the god of light. On peut alors supposer que les trois grues sont les trois oiseaux d'une puissante déesse, la reine des batailles, mais aussi la mère du dieu de la lumière.

Now what of the bull? Maintenant, qu'en est-il le taureau? What leaps first to mind is the Brown Bull of Cuailnge, which brought about the war between Connacht and Ulster, and which caused Morrigan's enmity towards Cuchulainn. Qu'est-ce sauts premier à l'esprit est le Taureau de Cuailnge Brown, qui a provoqué la guerre entre Connacht et l'Ulster, et qui a provoqué l'hostilité à l'égard de Morrigan Cuchulainn. It was the death of a white bull which finally put the war to rest, and restored order to Ireland. Il a été la mort d'un taureau blanc qui a finalement mis la guerre pour se reposer, et rétabli l'ordre en Irlande. At the bottom of the Gundestrup Cauldron's interior, there is a relief of a bull sinking into the ground, dying, as well as a depiction of three bulls about to be sacrificed by three warriors. Au bas de l'intérieur du chaudron de Gundestrup, il ya un relief d'un taureau d'amortissement dans le sol, mourant, ainsi que d'une représentation de trois taureaux sur le point d'être sacrifié par trois guerriers.

At the Roman temple in Maiden Castle (Dorset), there was found a bronze bull with three horns and three women on his back. Au temple romain, à Maiden Castle (Dorset), il a été constaté un taureau de bronze à trois cornes et trois femmes sur son dos. Some have speculated that this was a Mithraic object, and the similarity between the bronze bull and the reliefs are unmistakable. Certains ont spéculé que c'était un objet de Mithra, et la similitude entre le taureau de bronze et les reliefs sont indéniables. And what is most important is that Mithraism is based around the belief that Mithra slew the cosmic bull; also, the earliest grade of Mithraism was Corax--the crow, who is perched on the bull's back: Et ce qui est le plus important est que le mithraïsme est basé sur la conviction que Mithra tua le taureau cosmique; aussi, la première année du mithraïsme était Corax - le corbeau, qui est perché sur le dos du taureau:

Mithras is clad in a tunic, trousers, cloak, and a pointed cap usually called a Phrygian cap. Mithra est vêtu d'une tunique, pantalon, manteau et un bonnet pointu généralement appelé un bonnet phrygien. He faces the viewer while half-straddling the back of a bull, yanks the bull's head back by its nostrils with his left hand, and plunges a dagger into the bull's thoat with his right. Il fait face au spectateur tout en demi-cheval au dos d'un taureau, arrache la tête du taureau est de retour par ses narines avec sa main gauche, et plonge un poignard dans le taureau de gorge avec sa main droite. Various figures surround this dramatic event. différentes figures entourent cet événement dramatique. Under the bull a dog laps at the blood dripping from the wound and a scorpion attacks the bull's testicles. Sous la bulle de tours de chien à le sang couler de la plaie et un scorpion attaques testicules du taureau. Often the bull's tail ends in wheat ears and a raven is perched on the bull's back. Souvent, la queue de taureau se termine en épis de blé et un corbeau est perché sur le dos du taureau. On the viewer's left stands a diminutive male figure named Cautes, wearing the same garb as Mithras and holding an upraised and burning torch. A gauche du spectateur se trouve un minuscule mâle baptisé Cautes, portant la tenue même que Mithra et la tenue d'une levés et torche. Above him, in the upper left corner, is the sun god, Sol, in his chariot. Dessus de lui, dans le coin supérieur gauche, est le dieu du soleil, Sol, dans son char. On the viewer's left there is another diminutive male figure, Cautopates, who is also clad as Mithras is and holds a torch that points downards and is sometimes, but not always, burning. Sur le spectateur gauche il ya une autre figure diminutif masculin, Cautopates, qui est aussi vêtu comme Mithra est et tient une torche que les points downards et est parfois, mais pas toujours, brûlant. Above Cautopates in the upper right corner is the moon, Luna. Au-dessus Cautopates dans le coin supérieur droit est la lune, Luna. This group of figures is almost always present, but there are variations, of which the most common is an added line of the signs of the zodiac over the top of the bull-sacrificing scene. --A typical mithraeum.1 Ce groupe de chiffres est presque toujours présent, mais il ya des variations, dont la plus commune est une ligne ajoutée des signes du zodiaque au-dessus de la scène de sacrifice de taureaux. - Un type mithraeum.1
Now, the sacrifice of the three bulls on the Gundestrup Cauldron have what seem to be a dog running beneath each bull. Maintenant, le sacrifice de trois taureaux sur le chaudron de Gundestrup ont ce qui semble être un chien qui court sous chaque taureau. Also, the interior bottom, which depicts the dying bull, shows his slayer--horned and wearing a cap--on the bull's back (actually, more like floating above it), with a sword in his hand. Aussi, le fond intérieur, qui représente le taureau mourant, montre son meurtrier - à cornes et coiffé d'un bonnet - sur le dos du taureau (en fait, plus de flotter au-dessus d'elle), avec une épée dans sa main. There is also what looks like another dog (?) by the bull's head and beneath the bull's feet. Il ya aussi ce qui ressemble à un autre chien (?) Par la tête du taureau, et sous les pieds du taureau.
Let us then look at the Tain Bo Cuailnge--Cuchulainn (hound of Cullen), is son of the god of light Lugh, and defender of Ulster, which has come under siege because of the Brown Bull. Voyons donc à la Cuailnge Tain Bo - Cuchulainn (chien de Cullen), est le fils du dieu de la lumière Lugh, et le défenseur de l'Ulster, qui est venu en état de siège en raison de l'Bull Brown. Cuculainn's enemies include Morrigan and her sisters, who can change into birds. Cuculainn ennemis comprennent Morrigan et ses sœurs, qui peut se transformer en oiseaux. The death of the white bull (which is actually killed by the Brown Bull) brings about the end of the war. La mort du taureau blanc (qui est en fait tué par le taureau Brown) entraîne la fin de la guerre.

What we may well have then is a myth similar to that of Mithras--a Celtic version of the same creation myth. Ce que nous pouvons bien avoir alors est un mythe semblable à celui de Mithra - une version celtique du mythe de la création même. This is not implausable, as the Celts and Persians are, ultimately, derived from the Indo-European stock. Ce n'est pas implausable, comme les Celtes et les Perses sont, en définitive, dérivée de la souche indo-européenne. This bull-slaying myth, involving birds, dogs, and so on, may have originated in prehistory and elaborated on over the centuries, until the two different forms met again under the Roman Empire. Ce mythe des taureaux, impliquant les oiseaux, les chiens, et ainsi de suite, peut-être son origine dans la préhistoire et développé au fil des siècles, jusqu'à ce que les deux formes différentes s'est à nouveau réuni sous l'Empire romain. This is all theory, of course, but remember that it was from the cosmic cow Audumla that the giant Ymir nursed, until he was slain by Odin, Vili, and Ve, creating the earth. C'est toute la théorie, bien sûr, mais n'oubliez pas que c'est de la vache cosmique Audumla que le géant Ymir nourri, jusqu'à ce qu'il fut tué par Odin, Vili et Ve, la création de la terre. His blood drowned everything--including Audumla--but the gods and the giant Birgelmir. Son sang tout noyé - y compris Audumla - mais les dieux et les géants Birgelmir. After this flood, the world was created new. Après ce déluge, le monde a été créé de nouveaux.

The issue of Odin then brings up Esus. La question de l'Odin apporte ensuite Esus. In Odin on Runes (from Håvamål), Odin hangs from Yggdrasil for nine days, peirced by a spear, in order to gain the secret of the runes. En Odin sur Runes (à partir de Hávamál), Odin est suspendu à Yggdrasil pendant neuf jours, peirced par une lance, afin d'obtenir le secret des runes. This image of a man hanging from a tree as a sacrifice brings to mind what the monks said of Esus' sacrificial victims--hanging from a tree, wounded and bleeding. Cette image d'un homme pendu à un arbre comme un sacrifice fait à l'esprit ce que les moines en dire autant de victimes sacrificielles Esus - pendu à un arbre, des blessés et des saignements. Odin was equated with Mercury--for one superficial example, our Wednesday is called dies Mercurii (day of Mercury) in Latin. Odin était assimilé à Mercure - pour un exemple superficielle, nos mercredi est appelé meurt Mercurii (jour de Mercure) en latin. Esus is also equated with Mercury, and so there may have been a common origin for these two deities. Esus est également assimilé à Mercure, et ainsi il peut y avoir eu une origine commune de ces deux divinités. Also, remember that the Irish god Lugh (Gallic Lugus) is equated with Mercury--and Lugh is father of Cuchulainn. Aussi, n'oubliez pas que le dieu Lug irlandais (gaulois Lugus) est assimilée à du mercure - et Lugh est le père de Cuchulainn.

And so, it can be conjectured (but certainly not proven) that Esus was slayer of the bull which sat by the world tree in company of the Triple Goddess in her bird form. Et oui, on peut penser (mais certainement pas prouvé) que Esus était tueur du taureau qui a siégé par l'arbre du monde en compagnie de la triple déesse dans sa forme d'oiseau. From the body of the bull, the world is created, order instituted. Du corps du taureau, le monde est créé, ordre institué. This is conjecture--there is no actual Celtic creation myth recorded, unfortunately. Ce n'est que conjectures - il n'ya pas de mythe de la création effective Celtic enregistrées, malheureusement.

What then of Cernunnos and Smertios? Que dire alors de Cernunnos et Smertios? First, Smertios is depicted as slayer of a serpent. Tout d'abord, Smertios est dépeint comme tueur d'un serpent. If we compare him to Norse mythology, he is like Thor, slayer of Jormungand. Si on le compare à la mythologie nordique, il est comme Thor, tueur de Jormungand. As the thunder god, then, we can equate Smertios with the Gallic god Taranis--who is also part of the trio described by Lucan above, and equated with the other thunder-god, Jupiter. Comme le tonnerre de Dieu, alors, nous pouvons assimiler Smertios avec le dieu gaulois Taranis - qui fait également partie du trio ci-dessus décrite par Lucan, et assimilée à l'autre dieu du tonnerre, Jupiter. Taranis is usually depicted carrying a wheel, and there is a god carrying a wheel on the Gundestrup Cauldron; there is a ram-headed sperent at his feet. Taranis est généralement représenté portant une roue, et il est un dieu portant une roue sur le chaudron de Gundestrup, il ya un sperent à tête de bélier à ses pieds.

The ram-headed serpent is twice shown on the Gundestrup Cauldron, once in the company of Cernunnos, and once in the company of the bull-slayer. Le serpent à tête de bélier est deux fois plus qu'indiqué sur le Chaudron de Gundestrup, une fois en compagnie de Cernunnos, et une fois en compagnie du taureau-tueur. However, the bull-slayer--tentatively identified with Esus--also resembles Cernunnos, with short bull-like horns. Toutefois, le bull-Slayer - provisoirement identifiés avec Esus - ressemble aussi Cernunnos, avec de courtes cornes de taureau. Esus is not Taranis, but the two seem to have been combined on the cauldron. Esus n'est pas Taranis, mais les deux semblent avoir été réunis sur le chaudron.

Cernunnos is the Lord of Animals, and a zoomorphic being. Cernunnos est le Seigneur des animaux, et zoomorphes être. He may have the same origin as Pashupati, one of the names of Shiva, who was also Lord of the Animals (a seal from Mohenjo-Daro shows Pashupati in a position very similar to that of Cernunnos).2 Il peut avoir la même origine que Pashupati, l'un des noms de Shiva, qui était aussi Seigneur des animaux (un sceau de Mohenjo-Daro montre Pashupati dans une position très semblable à celui de Cernunnos) .2

Discrepency is not surprising, as we have no written, contemporary records by the Celts. Divergences n'est pas surprenant, puisque nous n'avons pas écrit, documents de l'époque par les Celtes. What we do have is a few pictures of a bull-slaying, a horned god, and a great tree. Ce que nous avons est quelques photos d'un des taureaux, un dieu cornu, et un grand arbre.


--------------------------------------------------------------------------------

IMAGES IMAGES

Images of the Esus and Bull reliefs can be seen here: Esus Images de l'Esus et reliefs Bull peut être vu ici: Esus

Image of the Cernunnos relief can be seen here: Cernunnos Image de l'allégement de Cernunnos peut être vu ici: Cernunnos

Most images of the pillar can also be seen here: Le Monde Des Celtes NOTE: This site is in French. La plupart des images de la colonne peut aussi être vu ici: Le Monde des Celtes NOTE: Ce site est en français.

Images of the Gundestrup Cauldron are numerous and widespread. Images du Chaudron de Gundestrup sont nombreuses et répandues.


--------------------------------------------------------------------------------
SOURCES: SOURCES:
1. 1. Griffin, Alison. "Mithraism" Griffin, Alison. "culte de Mithra"

2. 2. MacCana, Proinsias. Celtic Mythology . MacCana, Proinsias. Mythologie celtique. NY: Hamlyn Publishing Group, 1973. NY: Hamlyn Publishing Group, 1973. (This book also contains many of the statues and reliefs of Gaul depicting Celtic gods, such as the Sailor's Pillar, as well as the Gundestrup Cauldron.) (Cet ouvrage contient également beaucoup de statues et de reliefs de la Gaule représentant dieux celtiques, comme pilier du marin, ainsi que le Chaudron de Gundestrup.)

Also: Aussi:

"The Cattle Raid of Cooly" Ancient Irish Tales . "Le Raid des bovins de Cooly" Ancient Tales irlandais. ed. ed. and trans. et trans. Cross & Slover. Cross & Slover. NY: Barnes and Noble, 1996 (reprint). NY: Barnes et Noble, 1996 (réédition).

"Håvamål" The Poetic Edda . "Hávamál" L'Edda poétique.

Lucan. Pharsalia : book 1, l.498-502. Lucan. Pharsale: Livre 1, l.498-502. See http://sunsite.berkeley.edu/OMACL/Pharsalia/book1.html Voir http://sunsite.berkeley.edu/OMACL/Pharsalia/book1.html


Back to "T" | Back to JCE Retour à "T" | Retour à la JCE
Home Maison


Mary Jones ©️ 2003 Mary Jones ©️ 2003


Texte anglais original:
On the Sailors' Pillar of Notre Dame (ca. 17 CE) are reliefs depicting two scenes: the first being the Gallic god Esus cutting branches off a tree; the second being a bull with three cranes on his back, standing by a tree.
Proposer une meilleure traduction

_________________
Qui oublie ses racines, perd une part de son âme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://assemblee-celtique.forumactif.org/forum.htm
Eithne

avatar

Nombre de messages : 1995
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Ven 11 Juin - 0:30

affraid affraid affraid houlalallaaaaa merci Budoc ! C'est pas facile a suivre, mais c'est intéressant Smile

Le nom '' tarvos trigaranos" signifie taureau et trois grues. Arrow http://fr.wikipedia.org/wiki/Tarvos_trigaranus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nienna.leralonde.free.fr/
Lailoken

avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 09/06/2010

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Ven 11 Juin - 13:21

Citation :
And what is most important is that Mithraism is based around the belief that Mithra slew the cosmic bull; also, the earliest grade of Mithraism was Corax--the crow, who is perched on the bull's back

Citation :
At the bottom of the Gundestrup Cauldron's interior, there is a relief of a bull sinking into the ground, dying, as well as a depiction of three bulls about to be sacrificed by three warriors

Ces deux passages-ci me semblent en rapport plus ou moins direct avec la légende d'Eluveitie. On voit clairement le thème du Taureau sacrifié, et il est décrit comme le "cosmic bull", ce qui correspondrait au Taureau divin à l'origine de la vie.
Dans le deuxième extrait, on a encore le thème du taureau sacrifié, mais cette fois-ci par des guerriers.
J'ai préféré garder la version d'origine, parce que la traduction de google est un peu brouillée au niveau du sens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danièle

avatar

Nombre de messages : 3715
Age : 72
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   Ven 11 Juin - 19:05

Pour faire suite au lien de Eithne: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pilier_des_Nautes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://surlesentierdesfees.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tarvos Trigaranos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tarvos Trigaranos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assemblée Celtique :: Mythes & Légendes :: Contes & Cycles Celtiques-
Sauter vers: